· 

Informations pratiques pour voyager au Sénégal

Voici tous nos conseils durement dénichés sur la route afin de voyager au Sénégal. Pour que ces informations puissent aider un maximum de personnes, nous t'invitons à les compléter en commentaire. 

Obtenir ses visas

Le visa est délivré gratuitement à la frontière pour les français.

Passer la frontière en véhicule

Frontière de Diama

De la Mauritanie vers le Sénégal, il existe deux principaux postes frontaliers : DIAMA et ROSSO.

Rosso est emprunté par tous les véhicules de marchandises c'est pourquoi beaucoup passent par Diama, la frontière est très calme. 

Par diama, il faut payer 8€ de frais pour le pont situé à la frontière. Quelques frais sont à prévoir côté mauritanien également (50 MRU pour la commune, 400 MRU aux douanes pour la sortie du véhicule et 200 MRU/pers pour traverser la réserve). La piste pour Diama traverse en effet la superbe réserve de Diawling (flamants roses, crocodiles, phacochères, beaucoup d'espèces d'oiseaux). 

 

Si tu as le CPD, le carnet ATA ou un véhicule de moins de 8 ans, tu devrais pouvoir passer sans problème. A savoir tout de même, pour le CPD et l'ATA, il faut se rendre à la douane, dans les 3 jours ouvrés, à Dakar pour tamponner les documents.

 

Nous concernant, nous n'étions dans aucun de ces cas de figure. Comme tous les voyageurs dans notre cas, deux solutions nous ont été proposées : 

  1. Etre escorté à la sortie du pays pour 250€
  2. Payer 250€ pour obtenir le passavant. Il s'agit d'une société intermédiaire située à Saint Louis qui effectue les démarches. Les douaniers l'ont appelé pour nous. Le tarif est fixe. 

Nous avons tenté de négocier pendant quelques heures mais avont été contraint d'opter pour la deuxième solution. 

Nous avons obtenu un passavant de 7 jours renouvelable deux fois 15 jours. Soit 5 semaines au total. Le renouvellement peut s'effectuer dans le bureau des douanes de Kaolack, Tambacounda, Zinguinchor. Pour les autres villes notre interlocuteur n'était pas sûr (Dakar, Saint-Louis, Louga...). C'était très compliqué d'obtenir les informations concernant ces villes. Nous avons renouvelé deux fois notre document à Kaolack en quelques minutes sans frais. Les coordonnées GPS sont indiquées sur l'application iOverlander.

Contrôles routiers

Nous avons souvent été contrôlés mais ils ne nous ont jamais embêté. 

A Dakar, dans les bouchons nous avons tout le même eu une amende pour "entrave à la circulation". Nous devions récupérer notre permis 3 jours plus tard au commissariat. Nous l'avons récupéré sur le champ moyennant un petit pourboire. Nous étions entrain de quitter la capitale, c'était donc compliqué pour nous de faire autrement même si nous sommes contre cette pratique. 

Etat des routes

Les routes sont globalement en bon état. Quelques portions ressemblent quand même plus à des pistes (travaux ou nids de poules).

Route de construction pour aller à Kédougou
Route de construction pour aller à Kédougou

Assurance du véhicule

Nous avons pris l'assurance Carte Brune CEDEAO pour 6 mois à la frontière : 50€.

Elle est valable pour le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Libéria, le Mali, le Niger, le Sénégal, la Sierra Léone et le Togo. 

Elle est oblogatoire dans l'ensemble de la zone. Il n'y a qu'une offre, à ce prix elle ne doit pas couvrir grand chose. 

Internet et téléphonie

Le Sénégal a la 4G. Orange semble être l'opérateur le plus performant. Nous avions la 4G ou la 3G quasiment partout dans le pays. 

Carte Sim : 1000 CFA (1,5€)

7go : 5000 CFA

Des giga sont offerts la nuit entre minuit et 6h. Il faut demander aux agences le détail de l'offre. Il ne savent pas toujours bien renseigner donc il faut vraiment insister pour avoir l'information auprès des vendeurs ou des jeunes dans la rue. 

Stations essence

595 CFA (0,91€) le Litre de Gasoil. On trouve des stations facilement dans le pays. 

Banques

On peut retirer de l'argent facilement dans tout le pays. 

Sécurité

Nous avons bivouaqué souvent en pleine nature sans jamais être embetés. Nous ne nous sommes jamais senti en insécurité dans le pays.


Nous espérons que ces informations te seront utiles. Afin qu'elles soient complètes, indique-nous en commentaire tout complément d'information.